Sperry pour une brise estivale

Chaussures

En 1935, alors qu’il regardait son chien courir et se balader sur la glace enneigée, Paul Sperry a eu la brillante idée de tailler des petites fentes dans la semelle d’une de ses chaussures, en caoutchouc. C’est ainsi qu’il créa la première chaussure bateau, l’American Original, fut la première collection. Depuis la marque Sperry occupe une place importante dans le domaine des chaussures bateau. La gamme a évoluée au cours des années, mais regardons de plus près cette collection American Original.

Sperry propose des produits de grande qualité, de matières variées, et fabriqués aux USA dans l’état du Maine. On retrouve donc, des chaussures aux coutures solides qui permettent, avec dans le cas général un cuir robuste et souple, d’avoir pour ses pieds, un confort très agréable et ce, même pour des promenades un peu plus longues que celles habituelles. Pour les associer rien de plus simple, tout le monde a dans son armoire, soit un jean délavé, soit un chino, équipez-vous en plus d’un pull en laine ou bien d’une chemise légère suivant les températures! Ajoutez-y une paire de Sperry aux pieds et vous obtenez un style simple et des plus élégants. De même pour l’été, un short, une marinière et il ne vous manquera plus que votre voilier.

Concernant les couleurs et les motifs, on retrouvent bien évidemment les couleurs classiques comme le marron, sable, … mais pour le printemps et l’été, pourquoi ne pas essayer des couleursun peu plus vives, comme un rouge brique ou un bleu roy (magnifique)!?

Sperry propose aussi des modèles avec des motifs un peu plus « osés » comme celui-ci, à vous de voir!

A très bientôt,

T. & T.

L’arc-en-ciel

Divers
Dans les précédents articles, nous avons évoqué l’importance des associations de couleurs lors de la confection de vos tenues et encourageons les choix audacieux, qui vous permettent de sortir de l’ordinaire et de faire parler votre personnalité. Depuis la nuit des temps, les peuples du monde entier se passionnent pour les couleurs et pour ce qu’elles évoquent, joie ou peine, victoire ou déception. Chaque couleur reflète des sentiments, des émotions, des idée qui diffèrent de culture en culture.

 

Voici quelques exemples:
– Le rouge témoigne la joie et la chaleur mais aussi la sensualité et le désir, fréquemment associés à la violence, au sang, et même à la guerre. En Chine, c’est le symbole du bonheur et de la renaissance après la mort dans le reste de l’Asie.

– Le marron, couleur de l’automne, représente la terre, la force et la solidité.

– Le orange, couleur très vive, est synonyme de feu et de soleil, nous évoquant chaleur et intimité.

Il est donc important d’être attentif au choix des couleurs que nous portons, pour ce qu’elles racontent de nos propres émotions, mais aussi de celles de chaque personne qui nous entoure. Bien souvent, ce choix se fait inconsciemment, mais n’en est pas moins révélateur.

Quand à notre conseil (et nous en sommes bien conscient!), il s’agit d’éviter le “trop-noir”, ou “trop-sombre”; car, que ferait-on dans un monde où tout serait gris-noir? Nous sombrebrions probablement tous dans la tristesse et le désespoir… C’est pour ça que nous préférons le concept de l’arc-en-ciel. L’idée, c’est de toujours garder une pointe de couleur, afin d’ammener un peu de vie et de bonne humeur à vos tenues/journées. Une veste marine, accompagnée d’un pantalon de couleur sombre, devra toujours être relevée d’un polo (ou pull) de couleur vive, telle que le jaune, symbole de pouvoir, puissance, richesse et sagesse. Vous pouvez aussi opter pour une tenue colorée dans l’ensemble, avec un chino beige et un pull orange par exemple. Ou alors, si vous vous sentez d’humeur à éblouir tout le monde, essayez donc des couleurs dont on dit souvent qu’elles “ne s’accordent pas”, comme un polo rouge en dessous d’un cardigan orange, ou un polo turquoise et un cardigan rouge. A première vue, cela semble être de mauvais goût, mais qui a dit ça? Peut-être un inconnu vêtu de noir, qui se soucie peu des couleurs de ses vêtements.

N’oubliez pas! Vos chaussettes sont elles aussi un excellent moyen d’aigayer vos tenues, comme déjà présentée le mois dernier! Pour un catalogue aux couleurs intrépides, visitez le site Archiduchesse! Uniqlo propose lui aussi un panel de 60 coloris , mais reste dans tes tons ternes plus adapté pour l’hiver, mais sait-on jamais, si cela vous plaît.

A très bientôt,

T. & T.

Le moniteur

Coup de coeur, Divers

 Depuis quelques temps je brûlais d’envie de connaître l’opinion des anglais sur notre ancien Empereur. Je sais très bien que c’était la gue-guerre entre les francais et les anglais, et que de ce fait les points de vues étaient quand même assez différents. C’est pourquoi, après Napoléon et Alexandre de Vladimir Fédorovski, Guerre & Paix  de Lev Tolstoy et le très bon, mais un peu court, dossier du nouveau Figaro Histoire, il me fallait quelque chose à me mettre sous la dent. Je sais bien que je fais pâle figure à côté de fana d’Histoire mais avec mon temps et mes occupations, je m’octroie ce petit plaisir, d’apprendre sur notre histoire, et d’en apprendre un peu plus à chaque fois sur ces deux grands, autrefois maîtres du monde.

Appréciant Hérodote, le choix de ce livre parti d’un hasard, c’est retrouvé plutôt bien trouvé. Allant de la génèse des guerres napoléoniennes qui déchirèrent l’Europe jusqu’au Congrés de Vienne, Charles Esdaile vous emmènera des Pyrénées à Moscou, en passant par la Scandinavie et le Portugal. De 1803 à 1815, appuyé par des nombres sérieux et une géo-politique pointue et d’époque si je peux me permettre,  ce livre aborde cette période avec un regard différent presque neuf, que de simple récit que nous avions jusqu’alors a son égard.

Je voulais donc vous faire partager ce petit point culture, même s’il ne s’inscrit pas dans la ligne choisie pour le blog, car je me disais qu’entre le monde de l’homme d’aujourd’hui et ces figures historiques il n’y a que deux siècles. Je recommande ces lectures à tous les amateurs de cette période, bien que les batailles ne soient pas décrites avec autant de précision que dans un rapport militaire (pour cela procurez vous les ouvrages spécifiques).

En espérant que ce billet n’est pas trop ennuyant, un petit mot de fin sur mon prochain achat, qui sera très certainement Russia against Napoleon de Dominic Lieven.

A très bientôt,

T. & T.

Good King Dagobert

Coup de coeur, Marque Française, Sous-vêtements
Comme nous vous l’avons dit, nous sommes assez friands des marques Françaises qui viennent défendre nos valeurs contre le raz-de-marée Made in Asia. A tel point que récemment la marque Archiduchesse s’est retrouvée victime de plagiat, du nom jusqu’au site internet en passant par tous les coloris. En espérant que ça n’arrive plus, je voudrais vous présenter aujourd’hui, une petite marque bien sympathique, venue tout droit d’Orléans. Après les chaussettes, voici-venus les Boxer pour hommes!

 « Le bon roi Dagobert a mis sa culotte à l’envers ;

Le grand saint Eloi lui dit : Ô mon roi !

Votre majesté est mal culotté.

C’est vrai, lui dit le roi,

Je vais la remettre à l’endroit. « 

Fabriquant en Europe, cette royauté est sensible au confort de ses hommes et tient à l’assurer. C’est pourquoi vous ne trouverez pas d’étiquettes à l’intérieur de leurs boxers qui viendront vous irriter toute la journée; assis sur votre chaise de bureau ou à tenter de suivre un cours sur la philosophie de la vie active des mouches en zone rurale en plein mois de mai. L’étiquette (l’unique!) se trouve donc à l’arrière, à l’extérieur pour vous permettre de vous rappeler facilement dans quel sens il faut le mettre. Il faut dire que nous avons tellement de choses auxquelles penser qu’un peu de soutien n’est pas de refus!

Pour le moment, la marque ne dispose malheureusement que de huit coloris allant du Noir de Liège au Sang de dragon (pour ma part j’ai une petite préférence pour le Safran et le Pourpre). Deux nouvelles couleurs sont à venir après que sa seigneurie ait appelé son peuple à voter. Ces couleurs n’ont pas encore reçu leur nom définitif mais c’est du violet et du blanc.

Pour la piètre somme de douze euros, vous obtenez une très bonne qualité: quatre-vingt douze pour cent de coton et huit pour cent d’élasthanne. En plus d’un confort sans « étiquette-qui-gratte », vous portez du « Made in Europe », que demande le peuple? Rien de plus messire! Jetez vous donc sur ces braies* sans attendre!

Leur site internet : www.kingdagobert.com

Voilà, encore une petite présentation, j’espère que vous aurez découvert quelque chose  et que vous avez maintenant une pulsion qui vous ordonne d’en commander!

A très bientôt,

T. & T.